DECOUVRIR LA COMMUNE


La commune de Guillerval s’étend sur 1730 hectares, au Sud-ouest d’Etampes, dans l’Essonne. Au dernier recensement le nombre d’habitants était de 802.
Elle appartient à la région Ile de France, mais suffisamment proche de la Région centre pour être à peu près à mi-distance entre Paris et Orléans.
                                                                        

La localisation

 

zonegeographique

 

Plan du village:

 

plan guillerval2

 

Histoire

Le nom de Guillerval apparaît pour la première fois dans la charte de 635, dans laquelle on peut lire que la cité est remise à l’Abbaye de Saint-Denis par Dagobert.

Plus tard, Guillerval est érigé en « haute châtellenie ». Mais, l’Abbaye de Saint-Denis doit partager son territoire. De grands fiefs sont alors créés, dont certains de l’Abbaye de Saint-Denis, d’autres des Comtes d’Etampes ou d’autres encore de divers suzerains.

Au cours du XVIème siècle, Guillerval relève du pouvoir du Bailli d’Etampes sur ordre du roi. En 1652, lorsque l’armée des princes est enfermée à Etampes et que la ville est assiégée par l’armée royale, le bourg subit la guerre civile et le pillage. La région connaît alors la terreur durant six semaines. La pesre que l’on appelle « la contagion » se déclare, Saint Vincent de Paul prodigue des soins aux malheureux. La population est fortement touchée. Sur les 300 habitants environ que compte le village, pas moins de 150 sont répertoriés morts en quelques semaines sur le registre paroissial.


Village rural, l’économie local est surtout dominée par la culture tout au long des siècles. La vie est rude dans la vallée de la Marette, les terres agricoles ne sont pas riches. Nous sommes en Beauce Pouilleuse. Par contre, sur le plateau, la terre est de meilleure qualité, déjà les Romains la cultivaient. Des traces de l’occupation ancienne subsistent. De grands domaines apparaissent au XIXème siècle comme celui de la ferme de Trapeau ou celui du domaine de Mondésir. Le Maître de Poste est alors un homme riche et puissant.


Au XXème siècle, Guillerval voit naître et se développer l’aviation à Mondésir. Le village subit démographiquement l’effet des deux guerres mondiales. Il est bombardé en 1944 puis libéré par les américains. Après la guerre, la mécanisation de l’agriculture entraîne progressivement la disparition de la main d’œuvre agricole et des chevaux. Aujourd’hui Guillerval ne compte plus que quelques fermes, mais des activités nouvelles sont nées sur les deux zones artisanales de Mondésir et de la Gare où des entreprises se sont installées. L’aérodrome de Mondésir a pris une vocation essentiellement touristique. Un hôtel et deux restaurants, situés en bordure de RN 20, constituent également un atout économique nouveau.

 

 

Patrimoine à découvrir:

 

L’église St Gervais St Protais

  egliseciel2


 

La partie la plus ancienne de l’église date du 12ème siècle. Le clocher de forme carrée fait saillie sur la toiture de l’édifice. Il date de la fin du 17ème siècle.

 

Lavoir St Gervais

La vallée de la Juine, inscrite à l’inventaire des sites pittoresques, abrite le long de son cours d’assez nombreux lavoirs, témoins du temps où l’armoire « bien garnie » était non seulement, pour un ménage modeste, une fierté mais également une nécessité. Le lavoir se situe en bordure de la Marette de Guillerval, un peu en dessous de l’église. Il jouit d’un environnement exceptionnel et a été mis en valeur, par la commune, lors de l’aménagement du terrain de grands jeux. En 1990 il a été intégralement restauré (murs en pierre apparents, à joints beurrés, et toiture en petites tuiles plates).

Accueil du public:

La mairie vous accueille
dans ses nouveaux locaux
au 2 rue de la Guymont
Lundi : 14h30-17h00
Mardi : 9h30-12h00
Mercredi : 14h30-17h00
Jeudi : fermé
Vendredi : 14h30-17h00
Samedi : fermé

 

Tel:   01 64 95 61 03
Fax : 01 60 80 99 47
commune.guillerval@gmail.com